Filip Raif

Filip Raif est illustrateur et designer graphique. Parmi ses œuvres figurent „Als Vincenz Priessnitz zum Glück kam“ (1998), Finkamannla (2015), ou le set de cartes postales ouvertes Altvater – Pohledy. Il a illustré et mis en page le livre „Erinnerungen von Hertha Lindemann – Hertha“ (2018). Les livres de Pavel Brycz „Je suis la ville“ (1998) et „Les éléphants sont muets“ (2002). Depuis 2015, il réalise régulièrement des illustrations pour le magazine Raketa (éditions Labyrint Prague), ainsi qu’un livre de Joachim Dvořák „Book for Trips“ (2020). En tant que coloriste, il a réalisé des bandes dessinées de Jan Novák et Jaromír 99 – „Zátopek“ (2016) et „So weit Good“ (2018), il travaille pour le groupe de musique Kafka Band – album „Amerika“ (2019), „Der Prozess“(2023) et pour le groupe Summer Band.

Filip Raif vit et travaille à Jesenik (CZ).

www.filipraif.com